Paroles de Sai Baba

Les 10 Conseils de Sai Baba

 LES DIX CONSEILS DE SWAMI

 Publiés en avril le 2007 aux Editions Nava Sarathy

 

1 – Cesse de t’inquiéter

La vie t'a porté un coup et tout ce que tu fais c’est t’asseoir et t’inquiéter. As-tu oublié que Je suis ici pour prendre tous tes fardeaux et les porter pour toi ? Ou est-ce que cela t’amuse de t’inquiéter des petites choses qui jalonnent ton chemin ?

  

2 - Note cela sur la liste

Si tu as besoin de faire de quelque chose ou d’en prendre soin : note-le sur la liste. Non, pas sur ta liste. Note-le sur Ma liste des choses à faire. Laisse-moi être Celui qui s’occupera de ce problème. Je ne peux pas t'aider tant que tu ne Me l’as pas confié. Et bien que Ma liste soit longue, après tout… Je suis Dieu. Je peux m’occuper de tout ce que tu mets entre Mes mains. En fait, tant est que la vérité puisse être connue, tu ne pourras jamais imaginer le nombre de choses dont Je m'occupe pour toi.

 

3 – Aies confiance en moi

Une fois que tu m’as remis ton fardeau, cesse d’essayer de Me le reprendre. Aies foi en Moi. Sois confiant dans le fait que Je satisferai te besoins et Me chargerai de tes ennuis et de tes épreuves. Tes problèmes avec les enfants, mets-les sur Ma liste ; tes problèmes d'argent, mets-les sur Ma liste ; les hauts et les bas de tes états émotionnels, mets-les sur Ma liste. Par égard pour Moi, mets-les sur Ma liste. Je veux t’aider. La seule chose que tu aies à faire est de me le demander.

 

4 – Abandonne ton fardeau

Ne te réveille pas un matin en disant : "Bon, maintenant que je me sens beaucoup plus fort, je crois que, dorénavant, je pourrais gérer mes problèmes". Pourquoi crois-tu que tu te sens plus fort à présent ? C’est très simple ; tu m'as remis tous tes problèmes et Je suis en train de m’en occuper. Je ravive également tes forces et Je te rempli de Ma paix. Ne sais-tu pas que si Je te restituais tous tes problèmes, tu reviendrais au point de départ ? Confie-les Moi et oublie-les. Laisse-Moi juste faire Mon travail.

 5 – Parles-moi

Je veux que tu oublies beaucoup de choses. Oublie ce qui te rendait fou ; oublie tes soucis et tes tourments, car tu sais que Je les contrôle. Mais il y a une chose que Je te prie de ne jamais oublier, s'il te plaît, n'oublie pas de parler avec Moi – SOUVENT ! JE T’AIME ! Je veux entendre ta voix. Je veux t’entendre parler de tes amis et de ta famille. La prière, c’est simplement avoir une conversation avec Moi. Je veux être ton meilleur ami.

 6 – Aies confiance

Je vois beaucoup de choses d’ici en haut que tu ne peux pas voir, où que tu sois. Aies confiance en Moi, Je sais ce que Je fais. Crois-Moi, tu ne voudrais pas voir ce que Je vois. Je prendrai toujours soin de toi et Je satisferai tes besoins. Tu dois seulement avoir confiance en Moi. Bien que Ma tâche soit plus importante que la tienne, tu sembles avoir tant de difficultés juste pour faire ne serait-ce qu’une petite chose. Comment faire confiance peut-il être difficile ?

 

7 - Partage

Quand tu n’avais que deux ans, on t’a appris à partager. Quand l’as-tu oublié ? Que cette règle s’applique toujours. Partage avec ceux qui sont moins fortunés que toi ; partage tes joies avec ceux qui ont besoin d’encouragement ; partage tes rires avec ceux qui n’en ont pas entendu depuis longtemps. Partage tes larmes avec ceux qui ont oublié ce qu’est pleurer. Partage ta foi avec ceux qui n'en ont aucune.

 

8 – Sois patient

J'ai fait en sorte que tu puisses faire de nombreuses et diverses expériences en une seule vie. L’enfant que tu étais est devenu un adulte, tu as eu des enfants, tu as souvent changé de travail, tu as appris plusieurs métiers, voyagé dans beaucoup d’endroits, rencontré des centaines de personnes et fait tellement d'expériences, comment alors peux-tu être si impatient, quand Je tarde un peu à m’occuper de quelque chose qui est sur Ma liste ? Aies confiance en Ma synchronisation, car il est parfait. Parce que J’ai créé l'Univers entier seulement en six jours, tout le monde croit que je dois toujours aller vite, vite, vite !

9 – Sois aimable

Sois aimable avec les autres, car Je les aime tout autant que Je t’aime. Ils ne s'habillent peut-être pas comme toi, ou ne parlent pas comme toi, où ne vivent pas de la manière que toi, mais pourtant Je vous aime tous. S'il te plaît, essaie de bien t’entendre avec tous ; par égard pour Moi. Je vous ai créé chacun différent à certains point de vue ; ce serait tellement ennuyeux si vous étiez tous identiques. S'il te plaît, sache que j'aime chacune de vos différences.

 

 10 – Aime-toi

Comment ne peux-tu pas t’aimer autant que Je t’aime ? Tu as été créé par Moi pour une seule une raison – pour être aimé et pour aimer en retour -. Je suis le Dieu de l'Amour. Aime-Moi. Aime ton prochain. Mais n’oublie pas de t’aimer toi aussi. Cela Me serre le coeur de te voir si fâché avec toi-même quand les choses tournent mal. Tu es tellement précieux pour Moi !

  

BABA

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le Dharma

le Dharma

 

"Le Dharma le plus noble est de suivre hardiment son propre dharma. Fixe ta pensée sur Moi, aies de la dévotion pour Moi, adore-Moi et rends-Moi hommage, Je te dis la Vérité car tu es cher à Mon coeur, voilà Mon enseignement et Ma grâce. Voilà le chemin qui conduit à Moi. Abandonne tous les Dharma, rends-toi à Ma volonté et Je te libérerai des conséquences de toutes tes actions."

Dieu et Son Disciple page 15

 

"Que chacun trouve le Dharma qui s'applique à son cas personnel. Chacun devrait sculpter son existence selon les principes de sa propre culture. Il devrait abandonner le point de vue "objectif" pour écouter la voix de Dieu." Dieu et Son Disciple page 17

 

"La victoire est garantie à tous ceux qui suivent la Voie du Dharma, quelles que soient les difficultés qu'ils peuvent trouver sur leur chemin." Dieu et Son Disciple page 229

 

"Commencez tout de suite à suivre une discipline sérieuse, c'est la seule raison de votre venue ici."

Sathya Sai nous parle vol 2 page 21

 

"Quiconque suit le droit chemin, parle en accord avec ce qu'il pense, agit selon ce qu'il dit, témoigne avec vérité de ce qu'il a vu, fond devant le malheur des autres et exulte devant le bonheur de son prochain est un fidèle bien plus grand!"

Sathya Sai nous parle vol 2 page 30

 

"Ayez de l'empire sur vous-mêmes, ne vous laissez jamais emporter par l'impulsion du moment, et ayez à l'esprit ce qui est dans votre intérêt. Faites votre devoir en évitant de faire souffrir autrui et de souffrir vous-mêmes. C'est là une façon intelligente de vivre."

Sathya Sai nous parle vol 2 page 32

 

"Soyez doux en pensées, en paroles et en actions. Ne vous laissez pas contaminer par l'égoïsme et la cupidité. Mettez-vous au service du plan divin."  Sathya Sai nous parle vol 2 page 140

 

"Quiconque a l'enthousiasme, la constance et la détermination d'atteindre le but, y réussira sans l'ombre d'un doute."

Sathya Sai nous parle vol 2 page 155

 

"Si vous vous souvenez de votre Moi supérieur, vous ne pouvez qu'être heureux, mais si vous vous attachez à votre moi inférieur, qui n'engendre que souffrance et angoisse, vous serez malheureux!"

Sathya Sai nous parle vol 2 page 167

 

"Vivez heureux et en paix. Prenez chaque événement qui se présente comme un don du Seigneur. Ne vous impatientez pas, ne courez pas à droite et à gauche sans savoir où vous allez. Soyez vigilants et ne vous laissez pas emporter par la cupidité ou la colère."

Sathya Sai nous parle vol 2 page 202

 

"Les idées, les lois, les principes, les habitudes, les actions, les conventions et les coutumes doivent être analysés et jugés selon le mètre de l'intention et de la conséquence. L'intention est-elle pure? Naît-elle de l'amour? Vous donne-t-elle la paix? Si la réponse est "oui" ce sont de purs produits du DHARMA, n'en doutez-pas. "

Sathya Sai nous parle vol 2 p 239

 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------

La Paix

La Paix

Source : citations tirées de discours de Sathya Saï Baba - Traduit de l'anglais et tiré du Net.


L'année 1998 est dédié à la Paix. Comment obtenir la Paix ? La première chose requise est la purification de notre propre vision. La seconde est la culture de sentiments sacrés en nous, qui conduiront à la pureté en paroles. L'harmonie favorisera un climat de Paix. Le bien-être de la société est lié à la transformation des individus qui la composent. Seuls des individus vertueux peuvent bâtir une communauté vertueuse. Un mental pur est essentiel pour avoir des paroles pures.

L'homme est Divin, croyez moi. Il est réellement ici pour accomplir une mission sainte, dans un but Divin. L'homme doit mériter ce droit acquis à sa naissance qu'est la Paix Divine. Le manque de Paix est un état anormal. La véritable nature intérieure de l'homme est la Paix. Seules la Vérité, la lumière intérieure et la félicité permettent à la Paix de régner. Celui qui est trop bruyant n'a pas saisi la Paix. Le silence est le langage du Réalisé.

Dans la quête pour la Paix spirituelle, plusieurs épreuves doivent être surmontées. Aujourd'hui, j'ai trouvé la vérité sur la vie. Qu'est-ce que c'est ? La sanctification des cinq sens est le chemin de la Vérité. Si les sens sont pollués, à quoi cela sert-il d'effectuer des exercices spirituels ? Lorsque l'eau qui se trouve dans un réservoir est polluée, tous les robinets qui y sont reliés ne fourniront que de l'eau polluée. Votre coeur est le réservoir. Votre vision et vos pensées sont impures. Vos paroles sont polluées elles aussi. Lorsque le coeur est pollué de cette manière, les sens sont obligatoirement souillés.

La Paix véritable s'acquiert par le contrôle des sens.
La Paix aide même une personne à développer l'aptitude à connaître le futur.
Là où il y a de l'Amour, il n'y a pas de haine.
Là où il n'y a pas de haine, il y a la Paix.

Si l'on ne reconnaît pas cet aspect divin de la Nouvelle Année, il ne sert à rien de la célébrer avec des décorations et des fêtes somptueuses. Ce qui est important, ce n'est pas la fête mais l'idéal qu'il faut poursuivre. Ce qui est indispensable aujourd'hui, c'est la quête de la Paix intérieure qui ne peut être obtenue que par la pureté intérieure. Les actions humaines ont été divisées en cinq catégories parmi lesquelles celles suscitées par le coeur sont les plus élevées et celles qui sont motivées par des intentions égoïstes sont les plus basses. Quoique vous fassiez, faites-le de tout votre coeur de sorte que votre travail soit sanctifié.

Là où l'Amour régnera, la Paix grandira.

Il se peut que vous soyez venus ici avec de nombreux problèmes et autres inquiétudes. Laissez tout cela ici et rentrez chez vous le coeur rempli de béatitude. Laissez toutes vos mauvaises pensées et mauvais sentiments ici et remplissez-vous de la Paix et de la joie qui règnent à Prasanthi Nilayam. Quand vous êtes arrivés, votre esprit était agité, vous ne devriez pas repartir dans le même état. Prasanthi -la Paix suprême- est d'une très grande valeur pour l'homme. De nos jours, la Paix ne peut se trouver nulle part dans le monde. La division règne partout. La Paix ne se trouve qu'ici. Emportez la avec vous. Prasanthi Nilayam est un lieu sanctifié par les vibrations de nombreux bons fidèles. Nombre d'âmes nobles y ont également passé leur vie. Remplissez vos coeurs de leurs nobles pensées. Ne vous souciez pas de ce que les autres peuvent dire. Cultivez la confiance en vous et avancez vers la Réalisation du soi par le sacrifice de soi. Ignorez les problèmes -qui sont accessoires- et qui, à l'instar des nuages, ne font que passer. Ne pensez qu'à Dieu. Il n'y a rien de plus vital.

L'Amour est la manière de parler ;
La Vérité est la substance ;
L'Action Juste est le langage ;
La Paix est le but.

Depuis les temps anciens, notre pays Bharat transmet la connaissance spirituelle infinie à chaque pays à travers le monde. Bharat croit que pour que la Paix et la sécurité règnent dans le monde entier, la spiritualité est ce qu'il y a de plus essentiel. Les Bharathiyas ont fait des efforts pour établir la Paix et la stabilité dans le monde avec toute leur sincérité et leur dévotion. Mais, avec le temps, du fait des effets de l'âge de fer, les gens ont perdu la foi dans le soi et ont placé leur foi dans ce monde éphémère et transitoire.

Enlevez le "Je" qui est votre ego et le "veux" qui représente vos désirs ; il vous restera la Paix.

"Nasreyo Niyamam Vina" - la discipline est essentielle pour toute chose. Vous ne devriez pas sympathiser avec le premier venu. Vous devriez d'abord vous renseigner pour savoir si cette personne est bonne ou non. Toutefois, ne détestez personne. En même temps ne dépassez pas vos limites lorsque vous avez à faire avec autrui. Limitez vos liens et vos contacts. A quoi cela sert-il de naître dans un corps humain si vous ne cultivez pas les valeurs humaines que sont la Vérité, l'Action Juste, la Paix, l'Amour et la Non-Violence ? Les Védas disent "Sathyam Vada, Dharmam Chara" - Dites la vérité et pratiquez la vertu. La Paix est semblable à un bijou précieux. Le Saint Thyagaraja a déclaré : "Shaanthamu leka soukhyamu ledu" - sans Paix, il n'y a pas de bonheur dans ce monde. L'Amour est le fondement de toutes les valeurs humaines.

Comme il est fascinant le visage de l'enfant qui repose dans les bras de sa mère ! Ses yeux sont confiants, ses lèvres souriantes et une bienheureuse Paix l'enveloppe. L'envie, la cupidité et la colère, ces forces du mal qui enlèvent à l'homme joie, Paix et sérénité, ne l'ont point encore touché. L'enfant n'a aucun désir égoïste, aucune envie de se faire valoir ou d'impressionner les autres ; il n'a ni projets, ni regrets. La foi, la confiance dans l'Amour et dans la force même de sa mère sont totales et même si le ciel s'effondrait, son calme demeurerait intact.

Le véritable service consiste à offrir ses services avec bonté et altruisme. C'est le chemin qui mène à la Paix. Servez avec bienveillance et affection.

On ne devrait pas limiter la prière à soi-même, à ses amis et à ses parents. Où seriez-vous sans la société ou le monde ? Quand la Paix régnera dans le monde, vous aussi serez en Paix. C'est pourquoi vous devriez remplir votre coeur d'Amour, être motivé par l'esprit du sacrifice et servir la société qui vous entoure.

La destruction du poison insidieux qu'est l'ego est essentielle pour recouvrer la santé et la Paix intérieure. A moins que vous ne branchiez la source de la joie intérieure sur votre propre principe Sat-Chit-Ananda (Existence-Conscience-Béatitude), vous ne pouvez vous immerger dans la félicité. C'est là le meilleur moyen dont vous disposiez pour servir votre pays le plus magnifiquement possible.

Que la Compassion et le Sacrifice soient vos deux yeux, que l'Altruisme soit votre souffle et que l'Amour soit votre langue. Que la Paix retentisse dans vos oreilles. Ce sont les éléments dont vous, bénévoles, devez vous nourrir. Dieu ne vous demandera pas ce que vous avez fait mais pourquoi vous l'avez fait. Pour quel motif ? Qu'est-ce qui vous a poussé à le faire ? Vous pouvez peser le service, le mesurer et vous glorifier de la quantité de service effectué. Mais ce que Dieu recherche, c'est la qualité, la qualité de coeur, la pureté du mental, le caractère sacré des intentions.

Les bénévoles particulièrement actifs devraient réaliser qu'il n'y a rien de plus grand que le service et devrait chercher à promouvoir l'Amour de Dieu, la crainte du péché et la Droiture dans la société comme étant les valeurs les plus élevées que tous devraient chérir. L'Amour et le Service sont les deux yeux chez un être humain ou les deux ailes chez un oiseau. Celui qui n'éprouve pas d'Amour vis-à-vis de son prochain peut être comparé à un aveugle. Aucun prétexte n'est nécessaire pour que l'Amour se manifeste. Il suffit d'être convaincu que le Divin est présent en chacun. Lorsque son Amour sera sincère, le bénévole expérimentera une Paix et une joie réelles.

Le service met en évidence ce qui est grand en l'homme. Le service élargit le coeur et la vision de l'homme. Il le remplit de joie. Il développe l'unité. Il doit être considéré comme une discipline spirituelle importante. Vous êtes nés pour servir et non pour dominer. Ce n'est que lorsque l'homme est rempli de l'esprit du service que sa nature divine se révèle. C'est alors qu'il expérimente la Paix qui dépasse tout entendement.

La pureté du motif derrière l'action est la meilleure garantie pour atteindre la Paix. Une conscience troublée ne peut refléter que le tourment. L'action droite ne produira jamais de mauvais effets, ni sur le sommeil, ni sur la santé. 
S'il y a droiture dans le coeur, il y aura beauté dans le caractère.
S'il y a beauté dans le caractère, il y aura harmonie à la maison.
S'il y a harmonie à la maison, il y aura de l'ordre dans la nation.
Quand il y aura de l'ordre dans la nation, il y aura la Paix dans le monde.
Donc, soyez droits et intègres ; évitez tous les préjugés contre les autres basés sur la caste, la confession, la couleur, le mode d'adoration, le statut ou la richesse. Ne regardez jamais les gens de haut ; comprenez que tous sont vraiment Divins et considérez-les comme tels.

Donnez quelque chose de Divin si vous voulez le Divin en échange : Prema (l'Amour), Shanti (la Paix), Dharma (l'Action Juste) et Sathya (la Vérité) sont Divins. N'essayez pas de L'obtenir par une fleur qui fane, un fruit qui pourrit, une feuille qui sèche ou de l'eau qui s'évapore. Certains écrivent et parlent comme s'ils Me connaissaient, comme s'ils savaient tout de Moi. Je ne peux dire qu'une chose : ils ne pourront jamais Me connaître dans Ma nature même s'ils se réincarnent des milliers de fois. Pour Me connaître, il faut être comme Moi, s'élever jusqu'à Moi. Comment les fourmis pourraient-elles connaître la profondeur de l'océan ?

C'est une grave erreur de supposer que vous pouvez puiser la Paix intérieure dans vos richesses ou dans ceux avec lesquels vous avez un lien de parentée. La Paix que vous cherchez vient seulement de Dieu. Il n'y a pas en fait de force supérieure à celle de l'Amour. Là où est l'Amour, tout est ! Aussi devez-vous vivre en Dieu et vivre dans l'Amour ! Tout sera alors parfaitement en ordre. Vous devez aussi aider les autres à vivre dans l'Amour.

L'Amour est l'essence de la Vérité, de la Loi Morale, de la Paix et de la Non-Violence. Dieu est Amour..

Joie, Paix et Amour sont de précieux trésors à distribuer librement parmi tous ; ils ne sont pas à garder jalousement pour une seule personne.

Cultivez l'Amour. Adhérez à la Vérité. Suivez le Dharma (la droiture) et parvenez à la Paix. C'est la bénédiction spéciale que Swami vous adresse à vous tous en ce jour. Où que vous alliez, parlez gentiment et avec douceur. Ainsi gagnerez-vous l'estime de tous. C'est la récompense qui a le plus de valeur et à laquelle vous devez vous attacher en cette Nouvelle Année.

L'Amour est la graine, le courage est la fleur et la Paix est le fruit que les sages récoltent dans le jardin de leur coeur. Ils ont lutté avec détermination pour s'identifier à la Vérité. Ils n'ont pas travaillé, comme d'autres, à recouvrir l'authentique Vérité de la peinture épaisse du mensonge, ni à parader prétendant avoir rempli la mission pour laquelle ils sont venus sur la terre. Les vrais sages d'autrefois ont tant fait que des siècles durant, Bharat (l'Inde antique) était perçue et reconnue comme le Précepteur de l'Humanité mais, de nos jours, le Précepteur a commencé à prendre des leçons des étudiants les plus médiocres et dresse la tête pleine de fierté quand ces mêmes élèves le félicitent.

Si nous voulons vraiment expérimenter l'Amour,
nous devons comprendre la signification de la Paix.
Si nous souhaitons suivre le chemin de la Paix,
nous devons accepter le chemin de l'Action Juste.
Si nous voulons suivre le chemin de l'Action Juste,
nous devons accepter le chemin de la Vérité.

La Paix, la Vérité et l'Amour sont inhérents à l'homme. Pourquoi les recherchez-vous à l'extérieur ? Manifestez ces qualités qui sont en vous. En cultivant l'indulgence et la compassion, vous développerez le principe de l'Amour.

Jésus vous aime et vous donne la Paix et l'Harmonie. Ouvrez vos mains afin de recevoir Dieu l'énergie Divine.

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'Amour

L'Amour universel


Source : citations tirées de discours de Sathya Saï Baba - Traduit de l'anglais

 

Qu'est-ce que l'Amour ? Le sentiment d'unité est Amour. Si vous entretenez le sentiment que le même Esprit réside en tous et chacun, vous serez capable d'aimer le monde entier.

 

Avec de l'Amour et de la foi en Swami, vous pouvez accomplir toute tâche que vous entreprenez. Observez ces trois maximes : l'Amour de Dieu, la peur du péché, la moralité dans la société. Pour développer l'Amour pour Dieu, vous devez vous demander si chacun de vos actes fait plaisir ou non à Dieu. Si vous faites plaisir à Dieu, vous n'aurez pas peur du péché. Quand ces deux maximes sont présentes, la moralité dans la société s'ensuit naturellement.

 

L'étincelle d'Amour en vous doit être protégée, adorée et nourrie, de sorte qu'elle atteigne Dieu. Alors, chaque être vivant sera Dieu, chaque action sera Divine, chaque réaction venue du monde pluralistique sera chargée d'Amour et édulcorée de nectar délicieux. Vous aimez Dieu dans tous les êtres et Dieu, dans tous les êtres, fait écho à cet Amour. Aimez Dieu quand bien même vous devriez passer par des tribulations. Aimez-Le quand bien même vous seriez repoussés ou rebutés car c'est seulement dans le creuset du travail que le métal est purifié et débarrassé de ses imperfections. L'Adoration de Dieu doit se faire par le choix d'un nom et d'une forme, mais cela ne doit pas limiter votre fidélité à un état de l'Inde uniquement.

L'Amour est le souffle vital de l'homme. Une fois que nous avons l'Amour, tout le reste vient de soi.

 

L'Amour universel, si vous prenez la peine de le cultiver, détruira les semences de la colère et de la méchanceté. Il s'épanouira dans la paix et le calme. Mon enseignement est Amour ; Mon message est Amour ; Mon activité est Amour et Mon art de vivre est Amour. Il n'y a rien de plus précieux et qui soit à la portée de chaque homme que l'Amour.

La meilleure façon de lutter contre la colère est l'Amour ; l'Amour est donc la qualité qu'il faut développer.

 

Devenez qualifiés pour mériter d'avoir la vision de Dieu que vous cherchez dans les temples. Avancez sur la route en toute humilité, avec le coeur débordant d'Amour pour la création toute entière. Prenez avec vous la fleur de votre coeur (Hrudhayapushpa) qui exhale les parfums de l'Amour. Prenez aussi le fruit de l'esprit (Mano-phala) qui n'est pas contaminé par les pestes de la cupidité et de l'égoïsme. Devenez doux en parole, en acte et en pensée de sorte que vous puissiez offrir effectivement vos services pour prendre part au Plan de Dieu.

L'Amour donne et ne prend jamais ; l'Amour est Dieu.

 

C'est une grave erreur de supposer que vous pouvez puiser la paix intérieure dans vos richesses ou dans ceux avec lesquels vous avez un lien de parentée. La Paix que vous cherchez vient seulement de Dieu. Il n'y a pas en fait de force supérieure à celle de l'Amour. Là où est l'Amour, tout est ! Aussi devez-vous vivre en Dieu et vivre dans l'Amour ! Tout sera alors parfaitement en ordre. Vous devez aussi aider les autres à vivre dans l'Amour.

L'Amour est l'essence de la Vérité, de la Loi Morale, de la Paix et de la Non-Violence. Dieu est Amour.

 

Les prières à des fins matérielles n'arrivent pas jusqu'à Dieu. Elles n'atteindront que ces Divinités qui opèrent dans des sphères limitées. En revanche, toutes les prières animées d'Amour pur, l'empressement sincère à servir les autres de façon désintéressée, de tout coeur, ces pensées pures atteindront Dieu. Car Dieu est Amour. Nous savons que nous pouvons voir la lune seulement au clair de lune. De même, Dieu, qui est Amour, ne peut être réalisé qu'à travers l'Amour. L'Amour est Dieu. Vivez dans l'Amour.

 

Joie, Paix et Amour sont de précieux trésors à distribuer librement parmi tous ; ils ne sont pas à garder jalousement pour une seule personne.

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Non Violence

La Non-violence

"Gardez votre calme et priez pour le bonheur et la prospérité de tous. Ne priez pas en ne songeant qu'à votre bonheur personnel en disant: "Après moi, le déluge!"  Vous ne pouvez pas être heureux si le reste de l'humanité souffre! Chacun de vous fait partie de la communauté humaine. Partagez votre bonheur avec les autres et faites votre possible pour alléger leurs souffrances."

 SSP vol 2 page 38

 

"La première étape de la discipline spirituelle est le doux-parler, parlez sans colère. Ne vous vantez pas de vos diplômes, ni de votre réussite. Soyez modestes et toujours prêts à vous rendre utiles. Economisez votre salive et pratiquez le silence. Cela évitera bien des querelles et des pensées inutiles."

 SSP vol 2 page 43

 

"Le langage du coeur se traduit par la gentillesse, la sympathie, l'altruisme et le sentiment de fraternité, et il est universel."

 SSP vol 2 page 50

 

"Les discussions sur les différentes formes et les différents aspects de Dieu vous paraîtront futiles et vaines quand vous aurez acquis le sentiment de l'unité. Quand vous serez pleins d'amour vous ne verrez plus de différences mais l'unité de la création."

 SSP vol 2 page 55

 

"Les ignorants se disputent et crient en tenant des propos pleins de colère et de cynisme, mais l'homme sage attend de juger, il essaie d'analyser le problème sous tous les angles, et s'en tient à son expérience personnelle. Il n'accepte ni ne condamne rien de but en blanc. Il croit plus en ses propres sentiments qu'en ce qu'on lui raconte."

 SSP vol 2 page 69

 

"Essayez de vivre en contemplant toujours votre parenté avec tous les êtres, faites le bien, traitez la nature avec bonté, parlez doucement et avec gentillesse. Redevenez petit enfant, ignorant la cupidité et la haine.  Quand votre amour, qui est jusqu'à maintenant limité à votre entourage le plus proche, s'amplifie et se développe jusqu'à envelopper tous ceux qui forment votre entourage indirect, vous avez déjà fait un grand pas vers l'abolition de maya -l'illusion- que nous sommes séparés du Tout."

 SSP vol 2 page 107

 

"Vous devez cultiver votre faculté de discernement et savoir distinguer entre vos instincts destructeurs et les autres!"

 SSP vol 2 page 16O

 

"Ne vous moquez pas de votre prochain, c'est de Moi que vous vous moqueriez, puisque je suis en lui!

Rendez hommage à l'Atma -âme- qu'il incarne et ne faites rien qui puisse insulter cette réalité fondamentale."

 SSP vol 2 page 185

 

"Purifiez votre coeur et débarrassez le des épines de la cupidité, de la haine, de l'envie et de la luxure."

 SSP vol 2 page 189

 

"Ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu'il te fasse, et fais aux autres ce que tu voudrais qu'ils te fassent. N'ayez donc pas deux mesures différentes, une pour vous et une pour les autres. Traitez les autres comme vous vous traitez vous-mêmes.

L'humanité est une seule et même communauté, et si vous vous faites du mal, c'est à autrui que vous le faites."

 SSP vol 2 page 240

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

SEVA, Service désintéressé

I. La raison de notre incarnation est seva.

 

Servir est l’action permanente de l’homme.

 

«  Vous êtes dans ce monde pour vous plonger dans la présence de Dieu en vous efforçant de cultiver l’Amour. »

« Par la discipline spirituelle, l’Amour émerge au grand jour et alors

 on peut distribuer cet Amour à des millions de personnes dans le besoin. »

« Plus cet Amour est partagé, plus son parfum devient délicat et profond. Votre joie ne cessera de grandir. »  P.48.

 

« Le plan de Dieu est réalisé par vous.. Vous reconnaitrez votre devoir sur la terre lorsque vous saurez que vous-mêmes et votre prochain êtes divins.

Honorez Dieu dans l’homme! Il vous apparait dans un mendiant aveugle, un handicapé, un malade de la lèpre, un enfant, un vieil homme ou un criminel! »  P.78.

 

« Ce n’est que par la naissance que l’on peut réaliser Dieu. C’est pourquoi c’est une grande erreur de gaspiller son temps. Ici et là, on trouve l’occasion de réaliser le but absolu de la vie. Dans tout l’univers

, il n’existe aucune planète ayant cette forme de vie humaine. Ce n’est que sur la terre seule et nulle part ailleurs dans le grand univers indescriptible qu’existe la possibilité de mettre un terme au cycle des morts et des renaissances. La vie humaine est sacrée et doit être appréciée à sa plus grande valeur.  P.83. »

 

« Vous n’êtes pas venus en ce monde pour jouer un certain temps votre pièce comique sur la scène de la vie, pour absorber de la nourriture et prendre du bon temps. Vous êtes en ce monde pour vous baigner dans la présence de Dieu par l’exercice spirituel et la culture de l’Amour.

La terre est une grande entreprise, une usine laborieuse dont le produit est « l’Amour ». Par la discipline spirituelle il vous est possible d’acquérir l’Amour et de le distribuer à des millions d’hommes en détresse. Plus vous dispensez l’Amour, plus son goût sera pénétrant et suave. Votre joie sera de plus en plus grande. Par l’Amour seul vous pouvez vous rapprocher de Dieu et rester en Sa Présence, car Dieu est Amour. Si vous vivez l’Amour, vous vivez en Dieu. »  P.I78.

 

« L’esprit de détachement, la sagesse, l’esprit de coopération et le sens de la fraternité sont les indices caractéristiques de l’homme. »  P.41.

 

« Considérez et utilisez le monde comme un champ d’expérience pour le sacrifice et le dévouement, pour le développement de vos qualités de coeur et pour la justification de vos sentiments. »  P.55.

 

«  Chacun d’entre vous devrait prendre conscience de cette vérité : le corps physique vous est donné pour pouvoir agir. Chaque action réalisée doit être considérée comme un service rendu au Seigneur... Pour son propre salut, l’homme doit agir avec altruisme. Voici le secret et la Vérité s

acrée que cache le service. »      « La Parole du Seigneur »

 

Seva est la Vérité mise en pratique par le dharma.

 

« ... On ne peut pas dire que le corps est le temple de Dieu avant qu’il ne le soit vraiment. Chaque parole, chaque action, chaque pensée doivent être un culte dans le temple. Les 5 sens  doivent

être constamment purifiés, polis, pour que l’adoration puisse être respectueusement offerte à Dieu. Lorsqu’en allant à son travail on se propose de faire de chaque action de la journée une offrande à Dieu, il en sera ainsi. » P.290.

 

«  Faites la preuve dans votre vie quotidienne que Je vous ai révélé le secret d’une vie supérieure. Manifestez plus de fraternité, parlez avec douceur et avec plus de contrôle de vous-mêmes. Supportez aussi bien la victoire que la défaite, avec la même placidité. »  P.IO7.

 

«  Je ne viens que là où règnent la droiture, la foi et le dévouement. »  P.39.

 

«  Je n’ai pas besoin d’être actif et pourtant  vous me voyez toujours à l’action.Ce la, Je le veux de mon plein grépour vous inspirer, vous enseigner et vous donner un exemple. Apprenez de Moi, à chaque minute, à vous tourner vers Dieu.  P.36.

 

«  Dans le dévouement, l’égo est éteint... Lorsque vous avez compris que vous êtes l’Atman illimité, vous n’êtes plus liés aux reconnaissances. Ceci est le secret. Mais comment arrive-t-on à ce savoir? C’est le résultat d’un long processus dans lequel s’aiguise votre compréhension et se purifient vos émotions et impulsions. Vous avez beau faire la plus dure des méditations et vous adonner à des mortifications, si vous ne vivez pas la vertu dans votre vie, tout cela est du temps perdu... C’est pourquoi,  étamez votre coeur avec Sathya, Dharma, Shanti , Prema. » P.67.

 

« Laissez croître en vous l’amour, la paix, l’honnêteté, la vérité. Propagez ensuite ces merveilleux dons autour de vous à tous ceux que vous côtoyez. En fin de compte, rendez au Père un coeur aussi propre et aussi pur qu’Il vous l’avait donné. »  P.7O.

 

« L’Avatar a pris un corps pour faire revivre le dharma. Il est là, pleinement engagé dans cette voie. Qu’est-ce que ces paroles d’immortalité et de fusion? Toute votre vie est devant vous. Trouvez d’abord le but de votre vie. Si Dieu lui-même est là pour protéger le dharma, vous l’adorerez en vous engageant dans la même tâche que Lui.Alors , vous êtes proches de Lui. Vous Lui êtes chers parce que vous Le servez, Lui, ses fidèles et vous-mêmes. »  P.23O.

 

«  Le coeur est le champ d’action d’action du dharma et le corps celui du karma. Dans le corps qui est le domaine du karma, il y a le coeur où agit le dharma. Toute action que le corps réalise est karmakshétra. Toutes les créatures vivantes, y compris les êtres humains, sont dans ce monde en tant que touristes du karmahchétra. Chaque créature vivante doit agir et bien entendu agit. L’inspiration et l’expiration sont également des actions. Les mots, les faits, les attitudes, tout est lié à l’action. Par conséquent, tout le corps est entièrement actif. Le coeur est le terrain du DHARMA. Tous les sentiments, toutes les paroles devraient jaillir du coeur. Tout le reste est superficiel.... Ainsi donc, tout ce qui est à l’extérieur de nous est artificiel.  La Vérité est en nous. Tout ce qui est à l’extérieur relève de l’art. Tout ce qui est intérieur relève du coeur. Vous devriez vous fier à votre coeur. »  « La Parole du Seigneur. »

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Gayatri

 AUM

BHUR BHUVAH SVAHA

TAT SAVITUR VARENYUM

BHARGO DEVASYA DHEEMAHI

DHYO YO NAH PRACHODAYAT

  

La Gayatri est traduite de différentes façons, mais qui signifie toujours la même chose. Arthur Avalon, dans la "doctrine du Mantra" la traduit littéralement de cette manière:

 

" Om, les sphères terrestres, atmosphériques et célestes,

contemplons le merveilleux esprit solaire du divin créateur (Savitri).

Qu’il dirige nos esprits."

 

Son sens profond et essentiel est ainsi traduit par Sathya Sai Baba:

 

"O, Mère divine, nos cœurs sont remplis d’obscurité.

Eloigne cette obscurité de nous,

et favorise en nous l’illumination."

 

Reprenons mot par mot la Gayatri afin d’en méditer le sens profond.

Sai Baba a enseigné que les neuf premiers mots du mantra contiennent une description nonuple de la Réalité ultime:

 

1. AUM Le son en tant que base de la création- Brahman.

2. BHUR La terre

3. BHUVAH L’atmosphère, l’éther, le monde subtil.

4. SVAHA Le ciel, le monde divin.

5. TAT Représente "Cela". L’ultime Réalité. On ne peut la décrire!

6. SAVITUR Représente le divin Savitri, le pouvoir du Soleil.

7. VARENYUM Adorer

8. BHARGO Rayonnement. Lustre. Illumination.

9. DEVASYA La splendeur divine ou la Grâce.

 

 Pour la méditation, la Gayatri est divisée en trois parties. La première est constituée du Pranava et les éléments fondamentaux:

 

AUM, BHUR, BHUVAH, SVAHA

 

Ici, le méditant contemple la gloire de la lumière qui illumine les trois mondes des régions de l’expérience.

 

TAT SAVITUR VARENYUM

BHARGO DEVASYA DHEEMAHI

 

La seconde partie représente la gloire , la splendeur et la grâce qui s’écoule de cette lumière.

 

DHYO YO NAH PRACHODAYAT.

 

La troisième partie est une prière pour la libération finale par l’éveil de l’intelligence innée qui se répand dans l’univers en tant que lumière.

Afin que l’union entre l’âme humaine (jiva) et l’esprit divin (Atma) puisse être réalisée, le disciple doit avoir une attitude de non-passivité autant que non-action. Il doit être mentalement sans attitude particulière et parfaitement équanime. On peut traduire cela comme l’équivalent d’avoir une foi totale en Dieu. Si l’homme cesse de compter sur lui-même et se soumet sans arrière-pensée à son Soi supérieur, ce dernier lui accorde ses grâces et ses vagues de bénédictions. C’est de cette manière que le mental est préparé à l’épanouissement de la fleur de l’illumination.

 

A-U-M . LE SON DE DIEU

 

 

Extraît de "

Le Gayatri Mantra, Le Roi des Mantras " -  Editions Sathyananda

Livre Electronique envoyé gracieusement par Costa sur simple demande

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

9 Discours de Sai Baba

Grâce à la bonté de l'Organisation Sai de France .... 

 

Neuf_discours_de_Swami__Final_.pdf 

 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Méthode de guérison Sai Baba


---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vidéo Sai - Kaliyuga Avathara

 

 

 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Paroles de Sai et de Jésus

 Paroles de Sai et Paroles de Jésus

 

LA NAISSANCE DE LA VIERGE

Matthieu I, 18-25.

Or telle fut la genèse de Jésus christ. Marie, sa mère, était fiancée à Joseph : or, avant qu'ils eussent mené vie commune, elle se trouva enceinte par le fait de l'Esprit Saint. Joseph, son mari, qui était un homme juste et ne voulait pas la dénoncer publiquement, résolut de la répudier sans bruit. Alors qu'il avait formé ce dessein, voici que l'Ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : " Joseph, fils de David, ne craint pas de prendre chez toi Marie, ta femme : car ce qui a été engendré en elle vient de l'Esprit Saint ; Elle enfantera un fils, et tu l'appelleras du nom de Jésus car c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. " Or tout ceci advint pour que s'accomplît cet oracle prophétique du Seigneur:

- Voici que la vierge concevra et enfantera un fils, et on l'appellera du nom d'Emmanuel -

Ce qui se traduit : " Dieu avec nous " Une fois réveillé, Joseph fit comme l'Ange du Seigneur lui avait prescrit : Il prit chez lui sa femme ; et il ne la connut pas jusqu'au jour où elle enfanta un fils, et il l'appela du nom de Jésus.

 

EASWARAMMA (L'histoire de la Mère)

Un jour que Baba était au milieu de Ses dévots, il y eut une brusque interruption. Un pandit, M. Rama Sarma, parfaitement instruit dans les Saints Purunas, ressentit une envie irrépressible de poser une question. " Swami, votre incarnation fut-elle un Pravesa (une entrée en scène), ou un Prasava (procréation) ? " Baba se tourna vers Sa mère pour qu'elle réponde à la question. Elle dit : " J'avais rêvé du Deva Satyanarayana (un ange de Dieu), et il m'avertissait de ne pas avoir peur si quelque chose m'arrivait par la Volonté de Dieu. Ce matin là, tandis que je me rendais au puits pour chercher de l'eau, une grosse boule de lumière bleue roula vers moi et je m'évanouis et tombai à terre. Je la sentis se glisser en moi. "

 

Baba se tourna vers Rama Sarma avec un sourire. " Voilà votre réponse ! Je ne fus pas procréé. Ce fut Pravesa et non Prasava. "

 

BABA

Aucun avatar ne naît de chair et de sang, y compris cet avatar-ci. Le corps de l'avatar est de substance pure : elle n'est pas inerte comme les autres matières. L'embryon des simples mortels est 'jalodakasayi', c'est à dire qu'il baigne dans une substance aqueuse ; l'embryon de l'Avatar est enfermé dans 'Kshirodadakasayi' le pur lait blanc de la sainteté. C'est pourquoi dans la composition de l'Avatar il n'y a aucun défaut, aucune trace de 'guna' (caractères humains).

-------------------------------------------------------------------

JESUS : Matthieu V, 5 < Heureux les affligés, car ils seront consolés. >

BABA

La joie est un piège trompeur ; Le chagrin est le vrai précepteur, il enseigne la prudence, la circonspection, le détachement, la perception des choses et la vigilance. La mort n'est pas l'ennemi impitoyable tel qu'on le prétend, c'est l'ami, le compagnon, le maître, le parent bienveillant qui vous prend dans son sein et vous revêt de l'auréole du souvenir. Le cœur de l'homme doit être endurci, et non sclérosé ; Il doit être attendri et non ramolli. Ceci ne peut être atteint qu'en subissant des pertes, de la peine et de la détresse. C'est de cette manière que Dieu nous modèle, dans le moule Divin. Mais l'homme est aveugle à Sa compassion ; Il se révolte au premier coup de marteau du sculpteur.

 

BABA

Supportez la calomnie, la perte, la déception, la défaite, hardiment et avec équanimité, et aucun accablement mental n'aura de prise sur vous. Je dois vous dire que Je suis heureux quand l'un d'entre vous est soumis à la souffrance, car c'est une chance qui vous est donnée de démontrer votre intelligence et votre sens des valeurs.

 

BABA

Le Seigneur prête l'oreille aux gémissements de tous les êtres. En fait, la souffrance vous donne davantage droit à la Grâce du Seigneur. Quand la souffrance arrive par vagues successives, soyez contents que la rive soit proche ; Supportez-la courageusement ; Ne faites pas comme les lâches qui rejettent la faute sue quelque puissance extérieure, ou manifestent de l'aversion envers le Seigneur. Accueillez le test car, par la suite, il vous sera décerné le diplôme. C'est pour mesurer votre progrès que les tests vous sont imposés. Aussi, ne reculez pas face à la douleur. C'est une faveur que le Seigneur vous accorde lorsqu'Il décide de vous tester, car Il s'intéresse de près à votre réalisation et veut y apposer le sceau de Son approbation.

(à suivre …)

-------------------------------------------------------------------

JESUS Matthieu V, 9 < Heureux les artisans de la paix, car ils seront appelés fils de Dieu. >

BABA

Vous avez perdu la paix, la perspicacité et la sagesse dans le pays du moi. Comment pouvez vous les retrouver, si vous les cherchez dans un monde qu'on ne peut contacter que par les sens ? Cherchez là où vous les avez perdus, dans votre cœur !

BABA

Si l'homme pense, parle et agit selon une ligne de conduite vertueuse, sa conscience restera pure et il aura la paix intérieure. La connaissance donne la puissance, dit-on, mais la vertu donne la paix.

BABA

Essayez d'obtenir le bonheur de la communauté et de la race humaine. Priez pour que tous les hommes sur terre puissent connaître la paix et l'abondance.

BABA

Shanti, la paix, est un attribut Divin. C'est le délice parfumé de l'Atma. C'est le trésor le plus estimé du Paramanamoa de celui qui atteint le sommet du discernement parfait. La paix ne peut régner dans le cœur infesté de méchanceté des égoïstes. Elle ne peut être gagnée que par ceux qui, avec patience, persévérance et longanimité, suivent le chemin sacré de la spiritualité.

(à suivre …)

-------------------------------------------------------------------

JESUS Matthieu IV, 4 < Mais il répondit : " Il est écrit : Ce n'est pas de pain seul que vivra l'homme, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu >

BABA

L'homme ne vit pas que de pain. Il vit de l'esprit. C'est la dévotion et l'abandon, non l'avidité et la tromperie, qui doivent former la base de la vie humaine et conduire à l'épanouissement de la sagesse spirituelle dans le cœur de l'homme.

BABA

On ne doit pas consacrer sa vie simplement à manger et à boire ou à satisfaire les appétits des sens. On doit la consacrer à obtenir la Béatitude que seul Dieu peut accorder.

BABA

Les oiseaux et les animaux cherchent et ramassent leurs moyens de subsistance ; Il n'y a rien de particulièrement humain dans cette quête. Quand l'intelligence est employée pour acquérir de la nourriture et des agréments matériels, c'est que l'homme s'égare dans des quêtes animales. La vie humaine est chargée de bien plus de sens que celle des oiseaux et des animaux. Si l'homme consacre ses compétences à rechercher de la nourriture, il se détache de la lumière qui brille en lui, l'Atma.

BABA

La vie liée à la nourriture est de courte durée ; La vie liée à l'Esprit est éternelle. Ne chercher pas à avoir une vie longue mais une vie divine. N'aspirez pas à passer le plus d'années possibles sur terre mais à avoir le plus de vertus possibles dans le cœur.

BABA

Le corps est constitué de cinq éléments matériels et il est inévitable qu'il tombe en poussière un jour ou l'autre. Ce qui vit à l'intérieur du corps est éternel. La divinité dans le corps n'a ni naissance ni mort. Ce qui réside dans le corps sous forme d'Esprit est Dieu. La force de vie qui est présente en vous est aussi présente dans toutes les choses vivantes.

BABA

L'homme est le couronnement de la Création, le Monarque et le Maître de tous les êtres de la création. Aussi, s'il ne fait que chercher nourriture et asile comme le font les espèces inférieures, c'est vraiment déplorable.

BABA

Si vous employez tout votre temps et toute votre énergie dans l'obtention du bien-être matériel et des plaisirs sensuels, vous déshonorez cette existence humaine. La vie ne doit pas se passer qu'à manger ; La nourriture n'est qu'une nécessité pour vivre.

(à suivre …)

-------------------------------------------------------------------

JESUS Matthieu IV, 7 < Jésus lui dit : " Il est encore écrit : Tu ne tenteras pas le Seigneur, ton Dieu. >

BABA

Y a-t-il quelqu'un d'assez hardi pour dire 'le Seigneur doit porter ce vêtement', 'le Seigneur doit agir de cette manière' ? Qui a le pouvoir de limiter Sa Gloire ou de fixer Sa conduite ?

BABA

Je n'ai besoin d'aucune publicité, pas plus que n'importe quelle autre manifestation du Seigneur. Quelle audace vous pousse à Me faire connaître du public ? Que savez-vous de Moi, Je vous le demande ? Vous dites une chose sur Moi aujourd'hui et une autre le lendemain ! Votre foi n'est pas devenue inébranlable ! Quand les choses vont bien, vous louez, et vous blâmez quand elles vont mal, vous passez d'un refuge à l'autre.

JESUS Matthieu IV, 10 < Alors Jésus lui dit : " Retire-toi, Satan ! Car il est écrit : C'est le Seigneur ton Dieu que tu adoreras, et à Lui seul tu rendras un culte. >

BABA

Je porte le poids de la prospérité et du bien-être de ceux qui M'adorent Moi et Moi seul, avec une dévotion inébranlable et Me sont attachés à tout jamais !

BABA

Emplissez votre esprit du désir de voir Dieu, d'être avec Lui, de Le louer, de Le glorifier, et goûter la gloire de Sa Majesté. Il n'y a pas de béatitude plus grande que cela.

BABA

L'essence des Ecritures repose sur cette unique règle : " Répétez le nom du Seigneur en vous souvenant sans cesse de Sa gloire. "

(à suivre …)

-------------------------------------------------------------------

JESUS Matthieu V, 8 < Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu. >

BABA

C'est la pureté intérieure qui importe, et non le mouvement extérieur des lèvres. Smarana (le souvenir) est une activité intérieure qui aide cette transformation intérieure.

JESUS Matthieu V, 11-12 < Heureux êtes-vous quand on vous insultera, qu'on vous persécutera, et qu'on dira faussement contre vous toute sorte d'infamie à cause de moi. Soyez dans la joie et l'allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux : c'est bien ainsi qu'on a persécuté les prophètes, vos devanciers. >

BABA

Aimez... Aimez...Aimez d'abord ... Aimez tout au long de votre vie. Pour Ma part, Je peux dire que Je répands davantage de bénédictions sur ceux qui Me décrient et Me diffament que sur ceux qui Me vénèrent et M'adorent ! Car ceux qui répandent des mensonges sur Moi en retirent de la joie. Je suis heureux d'être la cause de leur jubilation et de leur joie. Vous aussi vous devez accepter ce type de raisonnement et être très heureux quand quelqu'un éprouve de la joie à vous diffamer. Ne répliquez pas en diffamant cette personne, car la chaîne de la haine vous lierait ensemble et vous entraînerait toutes deux vers le bas. La vie deviendrait une tragédie. Triomphez de la haine grâce à l'amour. Ne nourrissez pas la colère avec le désir de revanche. Ne nourrissez pas la haine avec la fureur.

BABA

Confrontez la haine avec votre amour inné, confrontez la colère avec le bouclier de la paix intérieur. Vous êtes obligés de triompher.

(à suivre …)

-------------------------------------------------------------------

JESUS Luc VI, 27 à 29. < Mais je vous le dis, à vous qui m'écoutez : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous diffament. A qui te frappe sur une joue, présente encore l'autre ; à qui t'enlève ton manteau, ne refuse pas ta tunique. >

BABA

Lorsque quelqu'un vous insulte, vous calomnie ou vous ignore, acceptez-le avec le sourire, ainsi va le monde. Dites-vous que c'est foncièrement ingrat, mal élevé, qu'on est en train de vous jouer un bon tour, que votre force est mise à l'épreuve, que vous ne devez montrer ni colère ni ressentiment. Tenez-vous de tels discours tonifiants et restez tranquilles, avec un sourire de triomphe sur les lèvres. Il y avait une fois un Sanyasin qui se faisait copieusement insulter par une bande de jeunes voyous. Il leur dit : " Continuez ! Réjouissez-vous ! Je vois que vous êtes très heureux de cette aubaine. C'est exactement ce que je vous souhaite. " Quand vous refusez l'injure lancée contre vous par quelqu'un, elle retourne à la personne qui s'est permis cela. Une lette recommandée qui est refusée retourne à l'envoyeur. Ne nuisez pas à votre paix mentale en acceptant la lettre et en lisant son contenu. Refusez de la recevoir. Vous avez en outre une occasion de corriger les méchants. Si vous l'acceptez, vous rejoignez la clique des semeurs de zizanie, prenez-y garde !

BABA

L'arme de l'amour désarmera tous les adversaires. L'amour engendre l'amour, il va se refléter comme dans un miroir et il n'y aura que l'amour comme réaction. Criez " Amour ", l'écho du cœur de l'autre personne sera aussi " Amour ".

BABA

Le chemin de l'amour est le seul chemin vers Dieu. L'amour est Dieu, vivre dans l'amour, tout cela est juste. Que chacun vive dans l'amour ! L'amour est l'oubli de soi et le soi est l'état de non-amour. L'amour est tout. Ceci devrait être votre façon d'approcher le Seigneur.

BABA

Priez même pour ceux qui envahissent le pays, par avidité ou par haine. Ayez de la compassion pour leur ignorance et priez pour que leurs pas les conduisent vers la vérité, la justice et l'amour.

BABA

La prière est d'une grande efficacité. Les prophètes védiques priaient pour la paix et le bonheur de toute l'humanité, de toutes choses animées et inanimées. Cultivez cette vision universelle.

BABA

Voyez Dieu en chacun, même en ceux que vous considérez comme vos ennemis. Pratiquez ce type d'amour universel, englobant tout.

BABA

Aspirez à l'amour qui vous apportera l'Amour de Dieu (Prema), l'Amour. Je n'ai pas de pouvoir plus grand que celui-là. Je peux changer la terre en ciel ou le ciel en terre, mais ce pouvoir n'est rien en comparaison du pouvoir de l'Amour qui peut unir le monde et le diriger. Aimez, ne haïssez pas, ne faites pas de mal. Même les moustiques peuvent se vanter de leur capacité à blesser, à nuire et à provoquer des maladies ! Les microbes peuvent en faire autant. Aussi si vous tirez gloire de votre capacité à nuire, vous ne faites que vous rabaisser. Aimez et servez, c'est la Sadhana qui vous assurera la meilleure des récompenses.

JESUS Matthieu VI, 5 à 15. < Et quand vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites : ils aiment, pour faire leur prière, à se camper dans les synagogues et les carrefours afin qu'on les voie. En vérité je vous le dis, ils tiennent déjà leur récompense. Pour toi, quand tu pries, retire-toi dans ta chambre, ferme sur toi la porte, et prie ton Père qui est là, dans le secret ; et ton Père, qui voit dans le secret te le rendra. >

< Dans vos prières, ne rabâchez pas comme les païens : ils s'imaginent qu'en parlant beaucoup ils se feront mieux écouter. N'allez pas faire comme eux ; car votre Père sait bien ce qu'il vous faut, avant que vous ne lui demandiez. >

< Vous donc, priez ainsi :

Notre Père qui es dans les cieux,

Que ton Nom soit sanctifié,

Que ton Règne vienne,

Que ta Volonté soit faite

Sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien.

Remet-nous nos dettes

Comme nous-mêmes avons remis à nos débiteurs.

Et ne nous soumets pas à la tentation ;

Mais délivre-nous du Mauvais.

< Oui, si vous remettez aux hommes leurs manquements, votre Père céleste vous remettra aussi ; mais si vous ne remettez pas aux hommes, votre Père non plus ne vous remettra pas vos manquements. >

BABA

Nous devrions faire notre méditation de façon simple et inaperçue. Le poisson est vendu en tas au marché aux poissons, mais les diamants sont soigneusement conservés dans la joaillerie et montrés seulement aux clients dignes de ce nom. De la même manière, si nous nous asseyons pour méditer en attirant par hasard l'attention des gens, nous allons ramener la méditation à un exhibitionnisme bon marché.

Krishna a dit à Arjuna qu'il faut être seul quand on médite. Le corps ne doit toucher ni la terre ni un autre corps. C'est parce que le contact avec la terre fait perdre à l'individu le courant divin engendré en lui pendant la méditation.

BABA

Certains crient Rama, Jésus ou Saï Ram, ou Allah, ou Mahadeva quand ils sont mécontents de quelques événements ou quand ils sont contrariés ou tristes, sur un ton chargé de réprobation ou de surprise fâcheuse. Ils le disent avec un soupir ou un gémissement. C'est mal, le Nom du Seigneur doit toujours être prononcé avec joie, gratitude, jubilation en étant conscient de Son caractère unique et de Sa splendeur. Dites-Le avec amour, avec un élan sincère.

BABA

En vérité, si seulement vous avez foi dans le Nom, vous n'avez nul besoin de lutter pour conquérir l'opportunité de M'énoncer vos désirs et vos besoins. Je les satisferai même sans que vous M'en parliez.

BABA

Dans les Sastras, l'époque actuelle est décrite comme très favorable à la libération, alors que dans les temps anciens il fallait une pénitence rigoureuse pour l'atteindre. L'âge de Kali dans lequel vous êtes, ne requiert que la pratique du Namasmarana (le nom de Dieu) pour obtenir la libération. Quand on se souvient du Nom du Seigneur avec toute la gloire qui y est attachée, un grand flot de béatitude (Ananda) jaillit au plus profond de notre esprit.

BABA

Apprenez dès l'enfance, la récitation du Nom, la prière et la pratique du silence.

Essayez de répéter le Nom du Seigneur, celui qui vous est le plus cher. Ne traitez pas ce Nom à la légère, respectez-Le même si vous l'entendez des lèvres d'un mendiant qui l'utilise pour obtenir des aumônes. Bien que la personne qui le prononce soit mauvaise, bien que son motif en le disant soit aussi mauvais, ne maltraitez pas le Nom, car personne ne pourra jamais nuire à sa pureté.

BABA

Idéalement, celui qui prie devrait dire dans un abandon total : " Que Ta volonté soit faites ", et il ne devrait pas demander ceci ou cela, car il n'a ni la sagesse ni la clairvoyance pour savoir ce qui est le mieux pour lui.

BABA

Par le canal de la prière vous pouvez gagner la Grâce de Dieu. La prière vous sauve de l'esclavage des sens. Quand vous louez Dieu et que vous sentez que vous êtes poussés à l'action par Sa Volonté, alors vous vous libérez de la colère, de l'anxiété, des préjugés et de l'envie.

On ne doit pas adresser à Dieu de prière pour obtenir un profit ou un gain quelconque. Car cela signifierait que Dieu attend, pour donner, que l'on Lui demande. Abandonnez-vous à Lui. Il agira envers vous selon ce qu'Il estime être le mieux, et ce sera ce qu'il y aura de mieux pour vous. Dieu ne distribue pas sa Grâce en proportion des louanges qu'Il reçoit ! Quand vous priez pour obtenir quelque chose de Dieu, vous courez un risque : celui de blâmer Dieu parce que, pour une raison quelconque, votre prière n'a pas été exaucée dans le sens où vous le souhaitiez ou aussi rapidement que vous l'auriez voulu. Cette éventualité se produit parce que vous pensez que Dieu est un étranger, demeurant dans un quelconque paradis ou un lieu saint, très loin de vous. Dieu est dans chacune de vos paroles, de vos actions, de vos pensées. Parlez, agissez et pensez comme il Lui sied. Accomplissez la tâche qu'Il vous a attribuée en tenant compte de votre aptitude la meilleure, pour la satisfaction de votre conscience. Voilà la Puja (offrande) la plus rémunératrice.

BABA

Sachez que se réveiller après une nuit de sommeil n'est rien d'autre que la naissance et que s'endormir, c'est la mort. Dès le réveil, priez tous les matins de votre vie. " Oh ! Seigneur, je sors des limbes du sommeil. J'ai la ferme intention d'accomplir toutes les tâches qui m'incombent en ce jour en Te les offrant et en me souvenant constamment de Toi. Fais que mes paroles, mes pensées et mes actions soient pures et sacrées. Ne permets pas que je fasse du mal à quiconque et que personne ne me blesse. Guide-moi, dirige-moi tout au long de cette journée. "

Et quand vous vous préparez à vous endormir le soir, priez : " Oh ! Seigneur, les tâches de la journée, dont je t'ai remis le fardeau ce matin, sont terminées. C'est Toi qui m'as fait marcher, parler penser et agir. Je remets donc à Tes pieds toutes mes paroles, mes pensées et mes actions. Ma tâche est accomplie. Reçois-moi, je reviens vers Toi. "

BABA

Que les désirs futiles pour lesquels vous vous approchez maintenant de Dieu soient satisfaits ou non, que les plans pour un avancement et un progrès que vous placez avant Dieu soient réalisés ou non, cela n'a guère d'importance, tout compte fait. Votre but premier doit être de devenir maîtres de vous-mêmes, de vous maintenir en communion intime et constante avec le Divin qui est en vous, tout comme Il est dans l'univers dont vous êtes une part.

Bienvenue aux épreuves, car elles vous endurcissent et éprouvent votre courage.

( à suivre …)

-------------------------------------------------------------------

JESUS Matthieu V, 4 < Heureux les doux, car ils posséderont la terre >

BABA

Les véritables signes de la dévotion sont au nombre de trois : la foi, l'humilité et la crainte. La foi est la victoire finale de la vérité et de l'amour, l'humilité devant les aînés et le sage, la crainte devant le mal, craignez de fréquenter de mauvaises gens, de prendre part et succomber à de mauvais désirs, d'agir contrairement à la voix de votre conscience.

BABA

La véritable éducation implique de cultiver le sentiment d'humilité. Un grand savoir apporte l'humilité. Sans humilité, il n'y a pas d'éducation.

BABA

L'éducation vraie vous donne l'humilité. L'humilité vous rend méritant, grâce au mérite vous obtenez la richesse et de cette richesse vous retirerez le dharma, vous gagnerez le bonheur aussi bien dans ce monde temporel que dans le monde spirituel.

JESUS Matthieu V, 6 < Heureux les affamés et assoiffés de la justice, car il seront rassasiés. >

BABA

La vie doit s'écouler par le canal délimité par les digues qui ralentissent le flot impétueux et le dirigent vers les endroits utiles. " Na oreyo niyaman vina ", aucun progrès sans règles et limitations. Qu'ils soient bénis ceux qui obéissent aux commandements, car ils seront récompensés.

BABA

Il est vrai que Dieu a dit : " Si vous voulez mériter Mon amour et recevoir Mon affection, vous devez penser à Moi, M'obéir, mettre toute votre foi en Moi et avoir confiance en Moi. Ensuite, bien entendu, vous pourrez réclamer et obtenir une pleine mesure de Mon amour et de Mon affection.

BABA

Vous devez comprendre que le but de la vie est de connaître l'Incarnation de l'Amour, c'est à dire Dieu à travers l'Amour, et de démontrer à travers votre propre amour que vous avez fait Sa connaissance.

JESUS Matthieu V, 7 < Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde. >

BABA

Lorsque vous gagnez l'Amour de Dieu, Sa compassion s'écoule en vous. L'Amour donne et pardonne. L'ego prend et oublie. Si votre fils vole de l'argent à la maison, vous n'allez pas le livrer à la police, mais si votre domestique vole une cuillère, vous n'aurez pas de tels scrupules, car vous n'avez pas d'amour pour le domestique.

BABA

Vivez sans haïr les autres, sans les condamner, et sans rechercher leurs fautes.

BABA

Le voyage spirituel passe par la compassion, la solidarité, l'altruisme et le service. Ces vertus se développent au contact de la société et doivent être utilisées au bénéfice de la société.

JESUS Matthieu V, 10 < Heureux les persécutés pour la justice, car le royaume des cieux est à eux. >

 

BABA

Ceux qui ne sont pas motivés par l'éveil spirituel peuvent vous ridiculiser, caricaturer vos activités et même vous mettre des bâtons dans les roues. Mais ne perdez pas votre courage et ne haïssez pas de telles personnes. Ne cédez pas à la colère. Considérez la Divinité qui est latente en chaque homme. Cela donnera paix et force d'âme. Portez votre attention sur l'Un qui est la Vérité du multiple.

JESUS Matthieu V, 13 à 16 < Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel vient à s'affadir, avec quoi le salera-t-on ? Il n'est plus bon à rien qu'à être jeté dehors et foulé aux pieds par les gens.

Vous êtes la lumière du monde. Une ville ne se peut cacher, qui est sise au sommet d'un mont. Et l'on n'allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais bien sur le lampadaire, où elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison. Ainsi votre lumière doit-elle briller devant les hommes afin qu'ils voient vos bonnes œuvres et glorifient votre Père qui est dans les cieux.

 

BABA

Je vous ai dit, il y a longtemps que le Devoir est Dieu et que le travail est Adoration. Mais il est clair que jusqu'ici, vous n'avez pas pris cela à cœur, vous l'avez seulement reçu dans vos oreilles. Le devoir implique une adhésion loyale aux règles et règlements établis pour un travail efficace de l'Organisation.

Voyez-les avec une vision pure, un esprit sérieux et une attitude de respect dans le cœur. Ne médisez de personne avec mépris, ne pensez jamais d'une personne qu'elle est vile ou méprisable. Haïr un individu, une institution ou une religion et un acte vil. L'Atma est immanent en chacun de vous. Il est l'étincelle de Divinité qui vous donne Lumière, Amour et Joie

 

BABA

La cause et l'effet sont interdépendants de manière indistinguible. L'argent est la cause et l'argenterie est l'effet. L'argile est la cause et le pot est l'effet. De la même manière la Divinité est la cause et l'humanité est l'effet.

L'effet révèle la cause. Le pot est l'effet de l'argile. Pourquoi les pots ne peuvent-ils être les effets de l'eau ou du sable ? Quand la cause (l'argile) revêt la forme de l'effet (le pot), elle se révèle dans l'effet. Le dharma (nature innée) de la cause sera évident aussi dans l'effet. Dharma signifie vêtement, ce qui est porté. L'effet a le même vêtement, un modèle caractéristique, comme la cause. Le sel a une saveur, s'il perd sa saveur, ce n'est plus du sel. Le feu doit brûler, s'il ne le fait pas, ce n'est plus du feu, ce n'est plus que du charbon froid, et non des braises. Les piments doivent avoir un goût piquant, s'ils ne possèdent pas cette qualité unique qui les caractérise, ils n'existent plus. L'homme aussi a une qualité unique qui le distingue des autres, c'est Thyaga, la capacité et l'empressement à abandonner, à renoncer, à sacrifier. Il est doté de cette qualité pour servir un but élevé.

Quel est exactement ce but ? Les Védas le déclarent en termes clairs : " l'immortalité ne peut être gagnée que par le renoncement. " L'immortalité, et non la mort, est le véritable Dharma ou nature de l'être humaine. C'est la raison pour laquelle les hommes sont le couronnement de la création.

 

BABA

La lampe n'est pas simplement le symbole de la connaissance de la Vérité. C'est aussi le symbole de l'Un, l'Ame qui brille dans et à travers toute cette multiplicité. Une seule lampe suffit pour en allumer des milliers et elle reste toujours aussi brillante en dépit des milliers de lampes qui lui doivent leur lumière. De même, l'Ame illumine les Jiva (âme individuelle) et brille en eux et à travers eux, sans subir la moindre diminution de Sa splendeur. L'Ame est la cause, tout le reste est l'effet.

BABA

Le gourou a la lourde tâche de surveiller chaque pas de son élève et de l'avertir, lorsqu'il fait un faux pas, lorsqu'il développe une mauvaise habitude ou lorsqu'il est en proie à un doute préjudiciable. Tout comme le fermier qui doit surveiller la croissance des mauvaises herbes ou la poussée des plantes nuisibles, le gourou doit lui aussi, être toujours prêt à détruire, les plantes nuisibles du vice et les mauvaises herbes de la paresse et de l'instabilité.

Je demande que les enseignants des Bal Vikas (jeunes enfants) portent désormais le nom infiniment plus approprié de 'Gourou' afin que vous puissiez toujours avoir conscience du rôle spirituel que vous avez accepté de jouer, avec ses responsabilités et sa valeur. Vous êtes les lampes desquelles ces cœurs tendres doivent recevoir Lumière et Amour. Par votre adhésion à la Vérité, à la Droiture, à la Paix et à l'Amour, vous devrez inspirer ces qualités aux enfants qui viennent à vous, et aux familles dont ils sont issus.

( A suivre …)

-------------------------------------------------------------------

JESUS Matthieu V, 17 < N'allez pas croire que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes : Je ne suis pas venu abolir, mais accomplir. >

BABA

Je suis venu, chargé d'une mission, et la toute première des tâches dans l'accomplissement de cette mission, est la résurrection des Védas et des rites védiques, avec, parallèlement, une explication de leur signification profonde. Le prochain pas sera l'allumage de lampes semblables, pour répandre l'illumination dans tous les coins où l'obscurité a trouvé refuge.

JESUS Matthieu V, 21 à 24 < Vous avez entendu qu'il a été dit aux ancêtres : Tu ne tueras point ; et si quelqu'un tue, il en répondra au tribunal. Eh bien ! moi je vous dis : Quiconque se fâche contre son frère en répondra au tribunal ; mais s'il dit à son frère : " Crétin ! ", il en répondra au Sanhédrin ; et s'il lui dit : " Renégat ! ", il en répondra dans la géhenne de feu. Quand donc tu présentes ton offrande à l'autel, si là tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, laisse là ton offrande, devant l'autel, et va d'abord te réconcilier avec ton frère ; puis revient, et alors présente ton offrande. >

BABA

Tant que vous ne vous libérerez pas des désirs, de la colère, de l'avidité ou de l'avarice, vous ne pourrez atteindre le Divin. La colère détruit votre intelligence et fausse votre jugement. L'homme coléreux échoue dans toutes ses tentatives et provoque la réprobation de la société. Il amène le déshonneur sur lui, ses amis et ses parents l'abandonnent. Il est entraîné vers le péché et de ce fait il ruine sa vie.

BABA

Ignorez deha (le corps) pour pouvoir découvrir dehi (l'âme), ne vous laissez pas influencer par la parure extérieure, fouillez plutôt au tréfonds de vous et découvrez votre splendeur intérieure. Qu'implique la Sadhana de l'ignorance du corps ? On entend par-là qu'il faut se détourner des tentatives des sens et triompher des six ennemis que sont le désir, la colère, l'avidité, l'attachement, l'orgueil et la méchanceté. La colère transforme l'homme en brute ivre

BABA

Une crise de colère détruit trois mois de santé et d'efficacité.

BABA

Votre colère est votre ennemie la plus grande et votre calme est votre protection. Votre joie est votre paradis et votre peine est votre enfer.

JESUS Matthieu V, 27-28. < Vous avez entendu qu'il a été dit : Tu ne commettras pas l'adultère, Eh bien ! Moi je vous dis : Quiconque regarde une femme pour la désirer a déjà commis, dans son cœur, l'adultère avec elle.

BABA

Tout votre savoir et toute votre expérience sont inutiles si vous n'avez pas le contrôle de vous-même et de vos organes sensoriels. Tous les organes sont les symboles des désirs. Le contrôle de soi n'est pas une qualité innée. Si c'était inné en nous, il ne serait pas nécessaire pour notre connaissance Veda de nous dire ce qui est permis et ce qui ne l'est pas, et le guru n'aurait pas besoin de nous parler de ce qui se fait et de ce qui ne se fait pas.

 

BABA

Nous ne devrions pas lâcher la bride à nos organes des sens mais plutôt les utiliser en parfait accord et contrôle, dans les limites autorisées par notre pays, par les temps et les circonstances.

 

BABA

Vous devez être attentifs à la nourriture que vous absorbez, car Jikva (la faim) et Guhya (le sexe) sont les deux grands ennemis de l'homme. Les appétits de la langue et du sexe vous mettent en perdition. Renoncez à pourvoir aux plaisirs de la langue et à son avidité, ne soyez victimes ni de la luxure ni du goût. Ayez une alimentation Sathvique et mangez en compagnie Sathvique. Soyez modérés dans votre nourriture et gardez rigoureusement vos sens sous contrôle.

 

JESUS Matthieu V, 38 à 42 < Vous avez entendu qu'il a été dit : Œil pour œil dent pour dent. Eh bien ! moi je vous dis de ne pas tenir tête au méchant : au contraire, quelqu'un te donne-t-il un soufflet sur la joue droite, tends-lui encore l'autre ; veut-il te faire un procès et prendre ta tunique, laisse-lui même ton manteau ; te requiert-il pour une course d'un mille, fais-en deux avec lui. A qui te demande, donne ; A qui veut t'emprunter, ne tourne pas le dos.

 

BABA

Ne créez pas de divisions et de groupes partisans parmi les dévots dans le but d'établir votre domination. Même calomniés, vous ne devez pas perdre l'équilibre. Supportez la calomnie et les paroles médisantes. La colère est l'ennemie numéro un de la Sadhana.

 

BABA

Je vous recommande de ne jamais haïr les autres ou de leur souhaiter du mal ou d'en médire. C'est alors que vous atteindrez Santhaswarupam (la paix suprême)

JESUS Matthieu V, 43 à 48. < Vous avez entendu qu'il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi. Eh bien ! moi je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour vos persécuteurs, afin de devenir fils de votre Père qui est aux cieux, car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et tomber la pluie sur les justes et sur les injustes. Car si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense aurez-vous ? Les publicains eux-mêmes n'en font-ils pas autant ? Et si vous réservez vos saluts à vos frères, que faites-vous d'extraordinaire ? Les païens eux-mêmes n'en font-ils pas autant ? Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait. >

 

( à suivre …)

-------------------------------------------------------------------

 

 

 

 

JESUS 

 

Matthieu VI, 1 à 4

< Gardez-vous de pratiquer votre justice devant les hommes, pour vous faire remarquer d'eux ; sinon, vous n'aurez pas de récompense auprès de votre Père qui est dans les cieux. Quand donc tu fais l'aumône, ne va pas le claironner devant toi ; ainsi font les hypocrites, dans les synagogues et les rues, afin d'être glorifiés par les hommes ; en vérité je vous le dis, ils tiennent déjà leur récompense. Pour toi, quand tu fais l'aumône, que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite, afin que ton aumône soit secrète ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.

 

BABA

Accomplissez le karma, mais ne soupirez pas après ses fruits. Ne gémissez pas parce que vous n'avez pas obtenu la reconnaissance publique pour les donations que vous avez faites à quelque Trust. Quant aux fruits, qu'ils soient bons ou mauvais, vous-même devez les détruire, car le meilleur moyen de vous libérer des résultats du karma est d'en ignorer le fruit et d'accomplir le karma pour le karma seulement. 

 

BABA

Se dédier à Dieu n'est pas compatible avec la publicité et l'apparat. C'est un mariage de l'esprit avec son Maître. C'est un trésor qui s'évalue dans le silence de la solitude. Les Sages savent comment le préserver et méditer sur sa valeur, dans un isolement serein, au plus profond des ermitages de la jungle, avec l'âme comme seule compagne et Dieu comme seul conseiller.

 

BABA

N'étalez pas vos pratiques spirituelles sur la place publique comme quelques fous le font à l'heure actuelle. Ne courrez pas après l'approbation et l'appréciation du public. Priez que Dieu approuve, accepte et apprécie votre démarche chancelante et votre bavardage.

 

BABA

Voyez chacun comme une incarnation du Divin et vénérez-le en tant que tel, en offrant votre amour, votre compréhension et votre service. Seul l'aveugle va être indifférent à la triste condition des autres, seul le sourd ne sera pas affecté par leurs gémissements. En fait, les <autres> n'existent pas. Vous êtes tous des   <cellules vivantes> du corps de Dieu, et chaque cellule accomplit son rôle de soutenir la Volonté de Dieu.

 

JESUS 

Matthieu VI, 16.

< Quand vous jeûnez, ne vous donnez pas un air sombre comme font les hypocrites : ils prennent une mine défaite, pour que les hommes voient bien qu'ils jeûnent. En vérité je vous le dis, ils tiennent déjà leur récompense. >

 

BABA

 


---------------------------------------------------------------------------------------------------------


 

Date de dernière mise à jour : 23/11/2015