Citations

Pensée du Jour Saï Janvier 2014 (01)

Sai ombre

Quand Dieu est content de vous, le monde entier est content de vous.
Par conséquent faites en sorte que vos efforts tendent à faire plaisir à Dieu.
Sai Inspires, 01/01/14

 

Dieu n’attend pas de vous que vous effectuiez des rituels ni ne veut que vous étudiez les Écritures. Tout ce qu'Il veut de vous, c'est huit sortes de «fleurs». Dieu sera content de vous et vous accordera Ses bénédictions seulement lorsque vous Lui offrirez ces «fleurs» qui Lui sont chères. L’offrande de fleurs qui fanent et se décomposent n’apporte aucun bénéfice. Offrez-Lui les huit fleurs que sont la non-violence, le contrôle des sens, la compassion, l’indulgence, la paix, la pénitence, la méditation et la Vérité (ahimsā, indriyanigraha, dayā, kshama, shānti, tapas, dhyāna et Sathya)*. Votre vie trouvera sa plénitude lorsque vous satisferez Dieu en lui offrant ces «fleurs». Et comme l'amour leur est sous-jacent, menez une vie remplie d'amour. Baba – Pensée du Jour, 01/01/14 - Discours Divin du 22 août 2010

 

Ahimsā : La non-violence. C'est l'absence totale du désir de blesser autrui, en pensées, en paroles et en actions. Penser à l'amour et avec amour est l'Ahimsā véritable. - Indriyanigraha : Contrôle des sens. Indriya : Les sens. Les sens de perception : la vue, le toucher, l'odorat, le goût, l'ouïe. Ensemble des facultés physiques et mentales. - Dayā : Sympathie, compassion, gentillesse, grâce, pitié, charité. Sympathie qui fait qu'on est heureux quand les autres le sont et malheureux dans le cas inverse.- Kshamā (Ksama) : Une vertu essentielle pour atteindre «Jnāna» ou la connaissance. Cela signifie que vous devez considérer le mal que les autres vous font comme imaginaire, ainsi que tout ce que vous pouvez perdre par leur faute et la haine qu'ils ressentent envers vous. Force d'âme, pardon. Patience et courage. Sympathie, indulgence, longanimité, tolérance, acceptation.- Shānti : (Santhi, Shanta) Paix, absence d'agitation d'inquiétude, complet détachement vis-à-vis des joies et des peines du monde. Mental stable. - Tapas : Sacrifice, austérité. Le mental se retirant des poursuites sensuelles, contrôle des sens. Ardeur chaleur, ce qui brûle notre Karma et le réduit en cendre. Ascétisme. Un désir ardent de réaliser Dieu. - Dhyāna : Méditation profonde, la dernière étape avant le Samādhi. Contemplation de la gloire de Dieu, de notre propre réalité. Cela implique la pratique de la discipline, de la vérité, de la justice et de l'amour. Fixer l'esprit sur la Divinité est «Dhyāna». Quand « l'objet » de la méditation (Dieu), la « personne qui médite » et le « processus de méditation » ne font plus qu'un. - Satya (Sathya) : Vérité, réel, honnête, droit, vrai. Ce qui est le même, dans le passé, le présent et le futur. La Vérité qui ne s'altère jamais, ni par le passage du temps, ni par l'espace, ni par l'influence d'aucun «Guna». Rien ne surpasse la Vérité et il n'existe pas de plus grande protection.

 

Costa Zaboukis

lecoeurouvert@skynet.be

czaboukis@gmail.com

http://www.lecoeurouvert.net/

Logo co


Pensée du Jour Saï 2014 (02)

Sai ombre

« Je veux la paix !»
'Je' est l’ego, 'veux' est le désir. Retirez l’ego et le désir, et vous avez la paix.
Baba - Sai inspire, 01/02/14

 

Votre vie est un long voyage. Vous devriez avoir moins de bagages (désirs) pour faire ce long voyage de la vie. C’est pour cela qu’il est dit : « Moins de bagage, davantage de confort, fait du voyager un plaisir. » La limitation des désirs est donc ce que vous devez adopter dès aujourd'hui. Vous devez réduire vos désirs jour après jour. Vous croyez de façon erronée que le bonheur réside dans la réalisation des désirs. Mais en fait, le bonheur commence à naître quand les désirs sont totalement éradiqués. Lorsque vous réduisez vos désirs, vous progressez dans l'état de renoncement. Vous avez beaucoup de désirs ; qu’obtenez-vous d'eux ? Vous êtes obligé de faire face aux conséquences lorsque vous déclarez que quelque chose est vôtre. Vous serez bienheureux à partir du moment où vous abandonnerez votre ego et tout attachement. Baba - Pensée du Jour, 01/02/14 - Discours divin, le 14 mars 1999.

 

Costa Zaboukis

lecoeurouvert@skynet.be

czaboukis@gmail.com

http://www.lecoeurouvert.net/

Logo co

 

 

 

 

 


Pensée du Jour Saï 2014 (03)

Sai ombre

Si votre cœur est rempli de bonnes pensées et de bons sentiments,
tout ce qui émergera de vos sens - vos paroles, vos visions, vos actions - sera pur.
Baba - Sai inspire, 01/03/14

 

Votre discours doit toujours être empreint de bonté. Ne prononcez jamais des paroles dures. Parlez gentiment et avec douceur. C'est pourquoi Je vous dis souvent : « Vous ne pouvez pas toujours obliger, mais vous pouvez toujours parler obligeamment. »  Dites ce que vous avez à dire sans rudesse. Parlez doucement afin que seule la personne à laquelle vos paroles sont destinées puisse vous entendre. Cette façon aimable et douce de parler devrait être développée. Une bonne vision, une bonne écoute et de bonnes paroles conduisent à de bonnes pensées.  « Telles pensées, tel résultat. » Les bonnes pensées mènent à l'action juste. Sans bonnes pensées, il est impossible d'accomplir de bonnes actions. Les bonnes pensées ne peuvent s’acquérir en lisant les Écritures ou en écoutant les enseignements d’un précepteur. Vous devriez faire un effort personnel pour utiliser tous vos sens l’ouïe, le toucher, la vue, le goût et l'odorat de façon juste. Seul votre effort personnel peut garantir une bonne pratique spirituelle. Baba - Pensée du jour, 01/03/14 - Discours divin, le 28 avril 1999.

 

Costa Zaboukis

lecoeurouvert@skynet.be

czaboukis@gmail.com

http://www.lecoeurouvert.net/

 

Logo co 1

 

 

 

 

 


Pensée du Jour Saï Janvier 2014 (04)

Sai ombre

En fait, le bonheur survient non lorsque les désirs sont réalisés,
mais lorsqu’ils sont contrôlés.
Baba - Sai inspire, 01/04/14

Les quatre composantes du programme de la « Limitation des désirs » sont : le contrôle des conversations excessives, le contrôle des désirs et des dépenses, le contrôle de la consommation de nourriture et le contrôle du gaspillage d'énergie. Vous devriez vous contenter des quelques produits de base essentiels dont avez besoin pour subsister, et ne pas aspirer à plus. On est à son aise seulement s’il y a de l'air en quantité suffisante. S’il y en a trop, lors d’un coup de vent, vous vous sentez mal à l'aise. Si vous avez soif, vous consommez juste la quantité d'eau nécessaire dont votre corps à besoin, vous ne pouvez pas boire toute l'eau de la rivière du Gange. Vos yeux se ferment automatiquement lorsqu’ils voient un éclair de lumière, car ils ne peuvent pas supporter une telle intensité lumineuse. Par conséquent, il doit y avoir une limite à tout, y compris aux désirs. Baba - Pensée du Jour, 01/04/14 - Discours divin 19 Jan 1983.

Costa Zaboukis

lecoeurouvert@skynet.be

czaboukis@gmail.com

http://www.lecoeurouvert.net/

Logo co 1

 

 


 

 

Date de dernière mise à jour : 03/04/2018