Les Amis de l'Enseignement

Amis de l'Enseignement 01

1 – QUI FURENT ET QUI SONT LES « HOMMES DE LA MINUTE »

« Notes du Traducteur » qui apparaissent dans « Discours du JE SUIS pour les Hommes de la      minute » du Bien-aimé Maître Saint-Germain :

Petit saint germain                  Afin de pouvoir comprendre la portée de ces « Discours du JE SUIS pour les Hommes de la Minute » délivrés par le bien-aimé Saint Germain à travers Guy Ballard (et publiés par l'Activité JE SUIS) au cours de la décennie des années 1930, il est considéré qu'il est important de rapporter le contexte historique suivant :

                  Une des multiples coutumes que les colons anglais ont apportée de la Mère Patrie vers l'Amérique fut la formation de milices populaires pour la défense des bourgades. Ces milices étaient composées de tous les habitants valides âgés de 15 à 60 ans ; ceux-ci étaient obligés de s'entraîner plusieurs fois par an afin de maintenir l'état d'être « toujours prêt ». Et comme dans tous les groupes, de ces milices commencèrent à se détacher certains individus (généralement par couples père-fils) quant à leur rapidité d'action et leur précision, étant classés en tant que « hommes de la minute ».

                  D'après certaines versions, ce surnom fut dû à ce qu'il ne leur fallait qu'une minute pour être totalement prêts à entrer au combat ; d'après d'autres versions, à ce qu'ils pouvaient charger et tirer les mousquetons trois fois en une minute, atteignant leur cible à chaque fois. Quoi qu'il en soit, les « hommes de la minute » constituaient l'élite défensive des colons.

                  Au milieu du XVIIIe siècle, dans le but de générer des rentrées d'argent supplémentaires pour financer ses guerres européennes, la Couronne d'Angleterre proclama une mesure pour grever les Colonies d'Amérique de nouveaux impôts, ce qui eut pour résultat une insatisfaction toujours croissante de la part des colons. Cette insatisfaction amena les habitants du nouveau continent à emmagasiner de la poudre, des munitions et des aliments, prévoyant une confrontation, ce qui alarma les autorités anglaises cantonnées à Boston. La colonne de cinq mille hommes britanniques déployée vers Concord avec la mission de réquisitionner et détruire les poudrières fut repoussée par huit cents « hommes de la minute » locaux engagés à défendre les principes de vie, liberté et droit à la quête du bonheur. Ce fut la première bataille de la Guerre d'Indépendance des Etats-Unis.

                  En indiquant, dans l'Enseignement de l'Activité « JE SUIS », que Guy Ballard s'était précédemment incarné en tant que George Washington, et Donald Ballard (fils de Guy et Edna Ballard) en tant que La Fayette, il est facile de déduire qu'en même temps qu'eux se sont incarnés à cette occasion un grand nombre des « hommes de la minute » d'alors, engagés cette fois non pas dans la libération physique de l'Amérique, mais dans sa LIBÉRATION SPIRITUELLE.

                  Et à partir de là que le bien-aimé Saint Germain, le Seigneur de la Liberté lui-même, délivre à cette occasion une instruction précise destinée à tous ces hommes et femmes qui seraient disposés à assumer librement, volontairement et avec joie la fonction d'étendre la libération spirituelle à la totalité du nouveau continent et à répondre « en une minute » à l'Appel du Maître.

 

Costa Zaboukis

lecoeurouvert@skynet.be

czaboukis@gmail.com

http://www.lecoeurouvert.net/


Amis de l'Enseignement 02

 

2 – DIFFÉRENCE ENTRE « DISCIPLE » ET « CHÉLA »

(extrait du « journal du Pont vers la Liberté, St Germain tome 1)

Petit saint germain

Parmi les nombreuses merveilles rencontrées lorsque j'ai démarré la traduction de l'enseignement           que le bien-aimé Maître Saint Germain canalisa à travers Géraldine Innocente (fondatrice du « Pont vers la      Liberté » entre les années 1952 et 1961, j'ai trouvé ceci qui, je l'espère vous sera utile sur votre sentier           spirituel.

 

                  Tout au long des siècles d'évolution, certains courants de vie sont satisfaits du même guide qui, à son tour, évolue tout juste quelques pas devant ses protégés et qui, à mesure que sa vision s'éclaire, constitue leur étoile de jour. Cela est bon !

                  D'autres voyageurs changent de guide lorsque leur propre vision est supérieure à celle de leur précédent précepteur, aimant et bénissant sa lumière, mais se reliant à un guide qui voit la suite du Chemin avec une plus grande clarté.

                  Finalement, les individus arrivent à un point où leur propre vision se développe suffisamment pour voir à travers les yeux des Maîtres, et de tels voyageurs deviennent les « Chélas » de l'Armée Libérée, partageant leur vision et acceptant la responsabilité que cette vision est un fait, à travers la coopération de sa propre Essence de Vie, associée à celle de tout membre de sa race qui peut s'imbiber de la Vision, de l'Enthousiasme et de la Lumière de son Maître.

Costa Zaboukis

lecoeurouvert@skynet.be

czaboukis@gmail.com

http://www.lecoeurouvert.net/


Amis de l'Enseignement 03

Petit saint germain

3 – LE VÉRITABLE CONSEILLER

(extrait du livre « Instruction d'un Maître Ascensionné » p 7)

 

Pour le bénéfice de ceux qui pourraient l'avoir perdu, j'inclus une partie de la légendaire page 7 du livre cité en titre, du bien-aimé SAINT GERMAIN. Je dis « légendaire » parce que nos étudiants l'ont pratiquement appris par coeur. C'est presque un article qu'ils disent en choeur lorsqu'on leur en parle.    Attention au Décret que le Maître t'offre à cette occasion !

 

                  NE PAS DONNER DE CONSEILS AUX AUTRES. Sachant cela, personne ne devrait conseiller quiconque. Dieu en chacun est le seul qui sache ce qui convient le mieux à chaque individu.

                  Celui qui vit l'expérience d'une activité discordante devrait se rendre dans un endroit où il puisse être dans un silence total et où on ne le dérangera pas. Ensuite, en faisant de son mieux, il doit entrer dans le Grand Silence et, en se calmant, dire :

 

                  « PUISSANTE PRÉSENCE 'JE SUIS ' ! J'EXIGE QUE TU ME FASSES CONNAÎTRE L'ATTITUDE CORRECTE ET L'ACTIVITÉ QUE JE DOIS ACCOMPLIR  POUR ARRANGER ET RÉSOUDRE CE PROBLÈME ! »

 

                  Si la réponse ne vient pas immédiatement, il doit entrer tous les jours dans le Silence et continuer à exiger qu'on lui donne la Réponse Divine. Il doit aussi exiger qu'on lui montre, par la Vision Interne, tous les détails qui doivent être exécutés. Alors, soudainement, probablement alors qu'il s'y attend le moins, la solution totalement incontestable au problème ou à la situation qui le chagrinait entrera dans sa conscience externe.

                  SE METTRE À FUIR : étant-donné qu'il est impossible que l'individu puisse s'échapper d'une situation ou d'un problème, ceci mettra la lumière sur toute la question et lui révélera s'il est actuellement soumis à une quelconque influence hypnotique ou s'il mène à terme une obligation juste.

Costa Zaboukis

lecoeurouvert@skynet.be

czaboukis@gmail.com

http://www.lecoeurouvert.net/


Amis de l'Enseignement 04

David lloyd george

4 – L'ERREUR MULTIPLIÉE

(extrait du « Discours du JE SUIS » de DAVID LLOYD)

                 

                  ... cela renforce ou non ce que dit Saint Germain à la fameuse page 7 envoyée précédemment :

 

                  L'explication des erreurs de l'humanité est aujourd'hui la suivante : supposons que quelqu'un projette une idée à mille personnes et que tous l'acceptent ; si plus tard il s'avère que l'idée était une erreur, alors mille personnes auront commis des erreurs pour avoir accepté l'idée d'un individu. J'espère que vous comprendrez la grande portée de ceci ! C'est pour cela que je vous suggère de cesser de prêter l'oreille aux opinions humaines, à ce que disent les autres, et que vous écoutiez votre Présence, le « Puissant JE SUIS », en ce qui concerne les indications et les directions à prendre. Laissez-moi vous dire que si vous le faites avec diligence et sincérité, vous verrez qu'affluera à votre conscience et à votre esprit le Plein Pouvoir de la Sagesse qui s'y trouve, et lorsque vous serez face à une urgence, vous saurez immédiatement quoi faire pour gouverner, harmoniser et contrôler la condition en question. Il n'existe à ce jour aucune condition au monde à laquelle il ne puisse être remédié de Cette manière.

 

Costa Zaboukis

lecoeurouvert@skynet.be

czaboukis@gmail.com

http://www.lecoeurouvert.net/


Amis de l'Enseignement 05

Petit saint germain

5 – DIFFÉRENCE ENTRE INTELLECT ET INTELLIGENCE

(extrait du « journal du Pont vers la Liberté, St Germain tome 1)

 

J'ai été amené à faire des « recherches » dans le Discours de la Dame IMMACULATA, Gardienne    Silencieuse de la Planète Terre, qui appraraît dans le livre « Lumière des Maîtres Ascencionnés ». Voyez ce que j'ai trouvé (si je trouve plus de choses intéressantes, je vous les enverrai. A ceux qui ont le livre « Le Premier Rayon »*, d'El Morya, je recommande de relire le chapitre pages 102-103.

 

                  Comprenez, mes bien-aimés, la différence entre un acquis intellectuel et l'Intelligence. L'intellectualité est de l'accumulation, lorsqu'il s'agit d'informations que vous amassez à partir du monde des apparences, simplement l'opinion d'un être humain imposée à (ou amplifiée par) un autre. L'Intelligence vient de la « Puissante Présence JE SUIS » qui leur donne Vie, et tout ce qui vient à partir de cette « Présence » est toujours juste, puisque la « Présence » ne commet jamais une seule erreur. LES ÊTRES HUMAINS QUI S'APPROCHENT DE CETTE LUMIÈRE SE MÉPRENNENT, PENSANT QUE LEURS PROPRES DÉSIRS SONT DES « SOUFFLES » DE LA « PRÉSENCE », mais ce n'est pas de la faute de la « Présence ».

                  Au fur et à mesure que l'étudiant effectue un auto-entraînement pour se maintenir en alerte quant à l'acceptation de tout ce qu'il perçoit par les sens, tant qu'il n'est pas sûr qu'il s'agit d'indications de sa « Présence », il ne pourra compter sur une Direction claire et nette. Chaque être humain incarné à la surface de la Terre saura exactement ce qu'il lui appartient de faire, tout comme le font de nombreux étudiants bien-aimés aujourd'hui. Un monsieur béni de notre connaissance dans cette ville (New York) a une connaissance claire et nette de l'action du jour une heure avant de se réveiller le matin. Tous pourront le faire... s'ils le jugent bon !

 

*Ce livre est paru en français aux éditions Agorma et les pages indiquées correspondent au français.

 

Costa Zaboukis

lecoeurouvert@skynet.be

czaboukis@gmail.com

http://www.lecoeurouvert.net/


 

Date de dernière mise à jour : 12/12/2017